]

Accueil > Zibalbul > Photos dans le vent

Ceux qui envisagent d’émigrer à Zibalbul ne doivent passer ni test linguistique, ni entretien de moralité. On ne vérifie pas qui étaient leurs ancêtres, pas plus qu’on ne dépiste leurs éventuelles maladies. En revanche, ils sont soumis à l’épreuve impitoyable du ventilateur, pour s’assurer qu’ils pourront résister aux rafales qui fouettent l’archipel en permanence.

(Photos Aline Reynaud-Paligot / ARP)

Si vous figurez sur ces photos, vous pouvez demander à recevoir un fichier haute définition, que vous pourrez donner à un photographe ou imprimer vous-mêmes.