]

Ministère de la Fiction Publique Territoriale

Pendant plusieurs mois, nous proposons à différents groupes d’habitants de Flandre intérieure d’œuvrer à une création collective ambitieuse : l’invention d’un pays. Un pays avec ses habitants, son histoire, ses coutumes, ses paysages, son langage, sa monnaie, sa musique, ses lois, ses animaux domestiques, sa cuisine de terroir… Bref, tout ce qui fait un pays au sens où on l’entend habituellement.

Si le projet est mené avec une dizaine de groupes constitués, rien n’empêche les francs-tireurs de participer à travers le site, qui s’enrichira progressivement, au fur et à mesure de l’édification du pays inventé.

Zibalbul, un monde à découvrir

Vous envisagez de visiter Zibalbul ? Vous souhaitez simplement mieux connaître son histoire et ses coutumes ? Alors ce guide est fait pour vous.

Compagnie des Transports Zibalbes

Avec les habitants de l’IME et du foyer de vie Le Coin du Loup (Saint-Jans-Cappel) et le club photo du CSE d’Hazebrouck.

Poésie à la carte

Un atelier était proposé aux visiteurs de l’exposition "Voyage à Zibalbul", sur le thème de l’abnégation.

Photos dans le vent

Ceux qui envisagent d’émigrer à Zibalbul ne doivent passer ni test linguistique, ni entretien de moralité. On ne vérifie pas qui étaient leurs ancêtres, pas plus qu’on ne dépiste leurs éventuelles maladies.

L’art du collage

Collages réalisés à l’EHPAD Les Capucins de Bailleul sous la géniale supervision de Louise Bronx.

La musique craditionnelle

Avec les jeunes en formation au Château de l’Orme à Hazebrouck, David Bausseron a proposé des séances d’exploration sonore. Bouteilles plastiques, guitares électriques, pièces métalliques, ressorts d’amortisseurs, amplis et effets numériques…

Galerie d’ancêtres

La restauration des tableaux du musée Benoît de Puydt, a révélé des visages inconnus. D’après les spécialistes, il pourrait s’agir de figures de la bourgeoisie zibalbe…

Paysage et découpage

On sait que le collage et le réemploi sont une méthode fondamentale dans les Beaux Arts à Zibalbul. Lors d’un atelier mené au centre social de Bailleul, nous avons fabriqué des tableaux figurant des aspects du paysage zibalbe. On y reconnaît de nombreux animaux emblématiques (papillon, crabe, poisson), des végétaux (palmiers, algues) mais aussi des phénomènes météorologiques comme les ouragans, très fréquents sous ces latitudes. Mais l’atelier a aussi permis de s’interroger sur la forme des masques rituels (...)

Produits typiques

Les produits suivants sont typiques du pays. Les dénominations commerciales peuvent varier.

Après le Désastre

On le sait, le Désastre désigne la répression féroce d’une révolte paysanne sur l’île de Cendreas. Plusieurs villages furent complètement détruits par l’armée zibalbe à cette occasion.

Les poètes zibalbes

La poésie zibalbe se compose essentiellement de fragments, les poètes étant souvent interrompus par l’arrivée d’un papillon

Vie et mœurs zibalbes

Anaëlle, Élizabeth et Ninon, du centre de recherches politiques du CMJ de Bailleul, se sont livrées à des observations passionnantes sur la vie quotidienne à Zibalbul.

Les transports

On pourrait croire que les transports nautiques sont le mode de déplacement privilégié à Zibalbul, mais c’est incontestablement l’aérostat qui se taille la part du lion

Le système politique

Nous avons maintenant une bonne visibilité du fonctionnement des institutions zibalbes, grâce à Anaëlle, Alix, Baptiste, Élizabeth, Ninon, Victor et du centre de recherches politiques du CMJ de Bailleul.

J’aime le son du corps

Avec David et Alejandro, les résidents de la Sapinière peuvent jouer de leur corps pour déclencher des sons synthétiques, et œuvrent ainsi à l’invention d’une culture du son et du mouvement. Mais on peut aussi faire de la musique dans les bois avec des instruments plus ou moins traditionnels…

Bestiaire fabuleux

Les stagiaires du musée Benoît-De-Puydt ont donné naissance à un bestiaire fabuleux qui pourra servir de point de départ de nombreux récits mythologiques.

Jeu : que savons-nous de Zibalbul ?

Ceci est un jeu (calqué sur les magnifiques oulipismes de Miller Levy) : cliquez sur le bouton ci-dessous jusqu’à ce que vous tombiez sur un livre qui semble intéressant. Ensuite, écrivez sa quatrième de couverture

Modes & travaux

Avec le groupe emmené par Catherine Petitprez au CA2J d’Hazebrouck, nous avons réfléchi aux costumes du pays inventé. Certaines des nombreuses idées seront réalisées et portées par des modèles.

Littérature Zibalbe

Voici quelques titres phares de la littérature zibalbe, accompagnés d’un résumé de l’ouvrage.

Hymne national

La classe de SEGPA a jeté les bases de l’hymne national de Zibalbul. Un chant dont le caractère énigmatique en dit long sur l’état d’esprit du pays, et dont certains couplets se chantent sans bouger les lèvres.

Personnages célèbres

À partir des noms de personnages illustres imaginés à l’EHPAD, la 5e HZ a proposé des éléments biographiques de personnages historiques ou mythologiques :

Tourisme à Zibalbul

L’archipel ne manque pas de centres d’intérêt. Il faut prévoir une quinzaine de jours au minimum pour en faire le tour

Musiques actuelles zibalbes

Avec l’association Zickasst’heur et le concours de Jean-Baptiste – entre autres– nous avons entamé une série d’expériences sur ce que pourrait être la musique dite actuelle (comprendre « de jeunes ») à Zibalbul.

Atelier à l’école de musique de Bailleul

Les élèves de l’école de musique de Bailleul ont commencé à plancher sur la fabrication des musiques du pays inventé. Voici quelques extraits de leurs travaux en avant première…

Géographie de Zibalbul

Fruit des travaux de la classe de cinquième HZ du collège Maxime Deyts, le nom du pays inventé est désormais arrêté : ZIBALBUL. Certains férus d’étymologie assurent que la racine latine albus a donné son nom au pays. En tout cas, il s’agit d’un archipel

Autour du geste

Collecte de gestes auprès de résidents de l’EHPAD de Bailleul. Ces gestes sont filmés, discutés voire imités. Mais avant de les transmettre aux ethnomusicologues de l’Université de la Sapinière qui tenteront de les transformer en danses folkloriques, pourquoi ne pas jouer à un petit jeu ?

Atelier voix des Capucins

Voici le compte-rendu des quatre premières séances de discussion et d’enregistrement avec les résidentes de l’EHPAD du centre hospitalier de Bailleul, en compagnie des animatrices Anne et Véronique…

Références

Une liste de sources d’inspiration qui va de Luigi Serafini à Claude Ponti en passant par Jack Vanarsky et Alfred Jarry.